Emma Casanove romans, nouvelles
Emma Casanove                                            romans, nouvelles

« Immédiatement, deux visages s’imposent à elle. Emma et Pierre.

Emma si secrète, si posée, qui avait explosé un jour en classe. Zoé voit encore son visage de poupée secoué de sanglots, les larmes inondant ses joues, un cri strident déchirant le soudain silence : « Je n’en peux plus ! Aidez-moi ! Ne le laissez plus me toucher ! »

Le cœur de Zoé s’était serré à en faire mal devant la détresse de la jeune fille. Plus tard, quand elle avait été seule avec elle, Zoé n’avait pu retenir ses larmes en écoutant le douloureux récit d’Emma.

Inceste.

Une souffrance inconnue de Zoé mais une violence qu’il lui sembla vivre au fil du récit de son élève. Zoé avait mal pour Emma. Elle avait le sentiment de devenir l’adolescente. Elle n’y pouvait rien, c’était plus fort qu’elle.

Mais justifier aux yeux d’autrui de laisser couler ses larmes pour la douleur d’une autre est impossible. Incompréhensible. Alors Zoé se cache pour pleurer.

 

L’empathie est source de douleur intense. Zoé se sent comme une éponge qui absorberait les émotions de ceux qui se confient à elle. Et ils sont nombreux. Sans doute le sentent-ils, qu’elle est à l’écoute, qu’elle peut comprendre. Tout. Même l’indicible.

Parler les soulage, les aide, leur ouvre de nouvelles perspectives. Zoé l’éponge essuie les larmes, console. Elle prend. Qui imagine un seul instant le poids de ces peines étrangères accumulées sur ses fragiles épaules ?

Combien de nuits sans sommeil, de tourments, pour les confidences d’Emma ? »



Actualités